L’essentiel de la bataille de Verdun ?


Quoi ?
La bataille la plus meurtrière de la Première Guerre mondiale, symbolique d’une guerre de violence de masse.

Pourquoi ?
L’Etat-major allemand décide de « saigner à blanc l’armée française » pour sortir de la guerre de position ou guerre de tranchées en attaquant un lieu symbolique.

Comment ?
Offensive surprise avec utilisation massive de l’artillerie lourde et engagement de nombreux effectifs humains.

Qui ?
Le général Pétain est appelé au commandement après l’offensive, puis le général Nivelle va assurer son enrayement définitif.

Où ?
Région de Verdun, en Lorraine, pour sa position stratégique, sa valeur symbolique et la faiblesse de la défense française.

Quand ?
Début le 21 février 1916, à 7h30.
Fin le 18 décembre 1916, retour aux positions initiales.

Combien ?
Plus de 700000 pertes (morts, disparus ou blessés) à parts égales entre les deux camps.

(Iconographie: des soldats français sortant de leur tranchée pendant la bataille de Verdun)