Le roman européen ?


Perceval le Gallois: Chrétien de Troyes (1170 env.).
Gargantua: François Rabelais (1534).
Don Quichotte de la Manche: Miguel de Cervantes (1605).
La Princesse de Clèves: Mme de La Fayette (1678).
Jacques le Fataliste: Denis Diderot (1778).
Paul et Virginie: Bernardin de Saint-Pierre (1788).
La Comédie humaine: Honoré de Balzac (1799-1850).
Atala: François René de Chateaubriand (1801).
Les Affinités électives: Johann Wolfgang von Goethe (1809).
Le Rouge et le Noir: Stendhal (1830).
Notre-Dame de Paris: Victor Hugo (1831).
La Fille du capitaine: Alexandre Pouchkine (1836).
La Chartreuse de Parme: Stendhal (1839).
Un héros de notre temps: Mikhaïl Lermontov (1840).
Les Âmes mortes: Nicolas Gogol (1842).
Les Trois Mousquetaires: Alexandre Dumas père (1844).
Madame Bovary: Gustave Flaubert (1857).
Les Grandes Espérances: Charles Dickens (1861).
Crime et châtiment: Fiodor Dostoïevski (1865).
Guerre et Paix: Léon Tolstoï (1865).
L’Éducation sentimentale: Gustave Flaubert (1869).
L’Idiot: Fiodor Dostoïevski (1869).
Anna Karénine: Léon Tolstoï (1877).
Germinal: Émile Zola (1885).
La Saga de Gösta Berling: Selma Lagerlöf (1891).
À la recherche du temps perdu: Marcel Proust (1913-1927).
Ulysse: James Joyce (1922).
La Montagne magique: Thomas Mann (1924).
Le Procès: Franz Kafka (1925).
L’Homme sans qualités: Robert Musil (1930).
La Marche de Radetzky: Joseph Roth (1932).
Voyage au bout de la nuit: Louis-Ferdinand Céline (1932).
L’Étranger: Albert Camus (1942).
le Jeu des perles de verre: Hermann Hesse (1943).
La Chronique de Travnik: Ivo Andritch (1945).
Le Docteur Jivago: Boris Pasternak (1957).
Vendredi ou les Limbes du Pacifique: Michel Tournier (1967).
La Plaisanterie: Milan Kundera (1967).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *