Assonance ou allitération ?


Figures de style permettant l’harmonie imitative, l’assonance consiste en la répétition de sons vocaliques (voyelles ou diphtongues) et l’allitération en la répétition de consonnes.

En voici un emploi célèbre dans le premier vers du poème La musique de Charles Baudelaire:

La musique souvent me prend comme une mer !

Le poète utilise les deux figures de style pour soutenir son propos: l’allitération (répétition de la consonne m) pour le rythme de la mer qui s’enchevêtre avec le rythme de l’émotion personnelle soutenue par l’assonance (répétition de la diphtongue en).

(Iconographie: Christ sur la mer de Galilée, Eugène Delacroix)